Chères Saint Laurentaises,
Chers Saint Laurentais,

2023 s’ouvre à nous avec de nouvelles perspectives, meilleures que ces dernières années pour certaines, et malheureusement plus compliquées pour
d’autres. Nous faisons face aujourd’hui à une crise énergétique qui, là aussi, nous tombe sur la tête subitement sans qu’on ait pu analyser son ampleur et dont la gestion mondiale nous dépasse. Alors il nous faut autant que possible prendre la mesure de l’impact sur nos vies, sur notre pouvoir d’achat, sur l’organisation des service publics. Il faut aussi nous adapter à ce nouveau contexte qui risque de durer.

Economiser l’énergie, réduire la consommation sont essentiels, à la fois collectivement pour éviter notamment les risques de coupures électriques et aussi tout simplement pour des questions budgétaires. Au niveau municipal, si la consommation en 2022 a augmenté, nos dépenses d’énergie en 2023 pourraient atteindre des montants importants. Pour y faire face, nous anticipons et nous renforçons les efforts pour éviter de trop chauffer et éclairer les bâtiments et pour respecter strictement les recommandations que nous nous sommes données. (lire la suite dans le bulletin)